Nos conseils pour bien négocier un crédit immobilier

Le taux proposé par l’établissement bancaire dépend du profil du client et de sa demande. Vous disposez de 45 jours pour négocier un crédit immobilier avec un taux le plus avantageux à partir de la date de signature du compromis ou de la promesse de vente de votre bien immobilier.

Comment travailler le dossier et le CV

Le principal est de prouver à la banque que vous avez des revenus réguliers. Il faut présenter un dossier. Vous devrez y inclure vos trois derniers relevés de comptes. Ils serviront à déterminer si vous êtes un bon gestionnaire et à calculer votre capacité d’endettement. Vous avez peut-être des crédits à la consommation. Ils peuvent aussi avoir un impact sur l’image que renvoie votre dossier, selon la raison pour laquelle vous les avez pris. Ils diminuent votre capacité d’endettement. Le patrimoine immobilier est aussi à mentionner dans votre dossier.

Pourquoi mettre en avant votre profil emprunteur

Les conditions d’octroi d’un prêt varient selon le profil de l’emprunteur et les banques. Il suffit de convaincre votre banquier que vous êtes l’emprunteur idéal si vous présentez un profil de client attractif. Pour les banques, le crédit immobilier est un produit d’appel pour attirer de nouveaux clients susceptibles d’y domicilier leurs revenus, leur épargne ou de souscrire à d’autres produits financiers. Votre attitude par rapport à vos finances personnelles est un facteur-clé pour le prêteur dans sa décision de vous attribuer ou non le prêt que vous sollicitez, et à quelles conditions. Aussi, vous devez gérer bien vos comptes. Il est aussi important que vous fournissiez un apport personnel important.  Un apport autour de 10 % du prix d’achat du bien vous sera demandé. Un apport entre 20 % et 30 % vous permettra de bénéficier d’un bien meilleur taux. Il faut que votre taux d’endettement soit faible. Le ratio entre vos revenus mensuels et vos charges financières détermine votre capacité d’épargne. Ce ratio entre vos revenus mensuels et vos charges financières détermine votre capacité d’épargne. À partir de 33 %, les banques prennent rarement le risque de prêter de l’argent. Entre 10 % à 15 % d’endettement, c’est excellent !

Comment négocier un prêt immobilier ?

Le taux immobilier va évoluer selon la durée d’emprunt : un crédit immobilier souscrit sur 25 ans se voit proposé à un taux plus élevé qu’un prêt sur 10 ans, le risque étant plus élevé. Aussi, il varie en fonction du profil de l’emprunteur : profil d’épargnant, revenus et apport personnel. Mais les taux changent également suivant le contexte économique. Autre point essentiel : lors de vos recherches, vous devez considérer non pas les taux affichés, mais bien les taux qui englobent l’ensemble des frais. Ce TAEG vous fournit une meilleure base de comparaison et de négociation. C’est le Taux Annuel Effectif Global.

Qu’est-ce que le pacte Dutreil ?